Page 1 sur 3

ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 31 Juil 2009, 11:55
par CatMich
Il y a déjà des messages dans les rubriques : raccordements Eau&Gaz, Impétrants et demande de raccordement. Mais vu les quelques soucis :evil: , cela vaut une rubrique :idea:

Les compteurs gaz/électricité ne peuvent plus être mis à la cave, maintenant, on le sait!
Au début, Ores nous dit qu'ils devaient être dans une pièce séparée, ouf maintenant ils peuvent être regroupés. Ensuite, le compteur gaz ne pouvait pas être dans la maison car il y a plus de 3m entre la rue et la façade... j'ai fait remarquer que l'on était dans lotissement ...où la prescription était de 4m.... après vérification, ok on peut.
Mais ceci dit, il vaut peut-être la peine de le laisser dehors. Boîtier étanche plus cher mais gain de place et si la canalisation doit parcourir plus de 3m il y a un suppl. a payer. A choisir.

Pour le choix de la puissance électrique, quel casse-tête
Le max disponible en monophasé est de 11,5kva (+/-50A)
Mais lors des pointes de consommation en hivers, on risque d'avoir des problèmes en utilisant plusieurs appareils (ex plaque de cuisson, four électrique, lave-linge, sèche-linge...)
Même si ORES conseille facilement 11,5KVA en mono (peut-être plus facile pour eux?), c'est un gros problème pour les appareils triphasés.
Nous, on nous a conseillé 14,5KVA, donc on passe en triphasé !
Voici les prix communiqués par ORES (c'est un copier/coller) :
Les 10 premiers KVA sont gratuit
De 10 à 12 un droit de prélèvement unique de 145,00€ est demandé.
Au dessus du 13ème un droit de prélèvement de 145,00€ est facturé par unité.
Donc pour 14,5 KVA, vous en seriez à 2,5 X 145 € = 362 ,50 € HTVA .
A ceci vous devrez rajouter un montant de 520,00€ HTVA pour le branchement et 223,00€ HTVA pour la pose du compteur.


Bon choix

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 31 Juil 2009, 12:48
par Laurent
Et Lorsque Ores prétend que les conduites de gaz ne passent pas dans la rue ... Comment qu'on fait :evil:

(Viens d'avoir le technicien en ligne - les plans n'étaient pas les bons - La ligne passe bien dans la rue - donc devis normal envoyé semaine prochaine!)

J'ai introduit une demande de plans pour vérifier la présence de la conduite de gaz ... suis toujours dans l'attente.

"Soupir" :?

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 03 Aoû 2009, 16:29
par Em_Biau
Bonjour à tous,

Je réagis au texte de CatMich. ;)
Je me demande si on ne se fait pas abuser par ORES en matière de capacité de compteur.
Je ne vois pas directement pourquoi la consommation électrique serait (énormément) plus élevée l'hiver.
A moins de se chauffer à l'électricité, la consommation lumieuse (plus élevée l'hiver car jours courts) me semble à peu près négligeable par rapport à la consommation des classiques séchoir/lessiveuse/fer à repasser/four/cusinière, qui, eux, tournent autant l'hiver que l'été.

Si on prend pour ces derniers en première approximation :
séchoir : 8 A
lessiveuse : 12 A
fer à repasser+grille-pain+fritteuse : (faut le faire !) : 15 A
four : 10 A
cuisinière : 20 A (mais je préfère cuisiner au gaz ...)

Total de cette pointe : 65 A, soit 14 kVA

:idea: :arrow: 2 options :
- payer le prix, ne courir aucun risque que ça saute, quitte à ne jamais faire attention à ce qu'on consomme
- payer moins, risquer que ça déclenche le jour où on allume vraiment tout en même temps (ça ne m'est jamais arrivé), et quand bien même : réenclencher avec le fer à repasser en moins, et se dire qu'au moins, on veillera à faire attention à sa note, en pensant, lors de l'achat, que l'appareil coûte à l'achat mais aussi à l'usage.
Personnellement, j'ai toujours eu un petit compteur de 40 A. 8-)

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 04 Aoû 2009, 15:56
par pouslou
Effectivement je suis tout à fait d'accord,

40A en mono est suffisant pour la conso habituelle d'un ménage même avec plusieurs enfants.

50A est un luxe à moins que vous ayez un gros chauffe eau qui tourne toute la journée en plus de vos activités habituelles ou à moins que vous ayez des machines-outillages gourmands en courant...

Faire payer une capacité énorme tout en ne l'utilisant pas est la poule aux oeufs d'or pour nos fournisseurs

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 06 Aoû 2009, 09:58
par CatMich
Bonjour ensoleillé,

Comme je le disais pour moi (Cathy) c'est un casse-tête, je ne suis pas une luminère en électricité :idea:
En général, quand je ne connais pas je m'informe auprès des pro... mais je dois avouer que ce n'est pas toujours d'une grande limpidité... Si ce n'est que le triphasé nous a toujours été conseillé (nous aurons une plaque de cuisson et un four électrique). Si vous avez un appareil avec une prise triphasée et que vous avez une installation électrique en mono, vous ne saurez pas le brancher, il faudra l'adapter. Et sans trop d'explications techniques car je n'en suis pas capable, il paraît que c'est plus mieux pour équilibrer. Ce vendredi, nous aurons bien plus d'infos et conseils, on vous en fera part pour un peu plus de lumière ;)

Bonne journée et bon choix.

Info voici un site qui me semble intéressant :
http://jevaisconstruire.rnews.be/fr/sty ... 948223.htm
Extrait :
Quelle puissance de raccordement?
• La puissance de raccordement électrique de votre maison est la puissance maximum que l’installation électrique peut supporter. Si vous utilisez en même temps plusieurs appareils qui, ensemble, dépassent la puissance disponible, le fusible automatique se déclenche. (voir tableau des puissances de quelques appareils ménagers).
• Si vous disposez d’un raccordement monophasé 220 V et d’une intensité de courant de 25 A, la puissance totale disponible est de 220 V x 25 A = 5500 W, soit 5,5 kW.
Si vous avez 40 A, elle passe à 8,8 kW, et avec 63 A, à 13,86 kW.
Pour une maison unifamiliale (sans chauffage électrique), on opte généralement pour une puissance comprise entre 40 et 63 A.

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 06 Aoû 2009, 15:36
par Em_Biau
CatMich a écrit:Si vous avez un appareil avec une prise triphasée et que vous avez une installation électrique en mono, vous ne saurez pas le brancher

Je suis d'accord et je me suis d'ailleurs bien renseigné pour mon four pour voir s'il était connectable en monophasé. Mais je me demande si l'exclusif triphasé ne se raréfie pas dans les appareils domestiques ...

Mais la discussion porte aussi sur la nécessité d'un compteur triphasé.
Si la puissance nécessaire en mono est disponible et que vous n'avez pas besoin de placer de prise triphasée (cuisinière, four, ...), alors un compteur mono suffit, et il est toujours temps, plus tard, de demander un compteur triphasé, plus puissant. Oui, évidemment, ça aura aussi un coût. Mais la location, pendant des années, du compteur triphasé au lieu de mono n'est elle pas aussi plus chère ? Et inutile parfois ? C'est une réflexion personnelle, bien sûr.
CatMich a écrit:il paraît que c'est plus mieux pour équilibrer.

Ca, je ne comprends pas.
En triphasé, pour consommer le maximum de la puissance totale "disponible" sans faire sauter le disjoncteur général, il faut effectivement veiller à consommer autant sur les 3 phases. Dans ce but, l'installateur essaiera tant que faire se peut de bien répartir tes consommations sur des circuits "équilibrés". En clair : s'il y a un circuit "Cuisinière", un circuit 'Four", un circuit "Lave-vaisselle" et un circuit "Machine à laver", il ne les mettra pas tous les 4 sur la même phase !
Mais en mono : quel intérêt ? ... vu qu'on ne reçoit qu'une phase et que le disjoncteur général est sur cette seule phase !
OK, si tu passes plus tard en triphasé, il faudra recâbler ton coffret TGBT et faire cet équilibrage ... mais pas de quoi fouetter un chat, tu sais. 8-)
CatMich a écrit:Pour une maison unifamiliale (sans chauffage électrique), on opte généralement pour une puissance comprise entre 40 et 63 A.

Ca me semble tout à fait juste. Mon ancien domicile à Wavre disposait du "confort moderne" et de 4 taques vitrocéramiques en plus du four et de tout le reste (machine à laver, séchoir, micro-ondes, ...). J'avais un très vieux petit compteur monophasé de 40 A (et encore, je doute ... je crois qu'il ne faisait que 25 A). Je n'ai pas le souvenir d'un déclenchement, sauf le jour où j'ai disqué dans un mur au travers d'un circuit . Oups :oops:

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 10 Aoû 2009, 09:37
par CatMich
Je ne suis tjs pas une experte mais j'en sais un peu + ...

Nous sommes retournés chez PSO ce vendredi pour mettre à jour notre devis et passer commande. (Domotique + alarme gratuite pour l'instant, http://www.pso.be/)

Il en ressort que le triphasé n'est pas nécessaire pour une habitation unifamiliale (sans chauffage électrique). Donc, le mono avec 11,5 KVA (230volt) est amplement suffisant et sans risque de coupure en cas usage multiple d'appareils électroménagers. Dans le cas où un appareil a une prise de type triphasée (+ en + rare) il est facile de l’adapter en mono.
(Le choix du triphasé était surtout d’usage avant, « ancienne école »)

M. J, du service technique d’Ores donne le même avis.

Petite précision tarifaire, pour ceux qui choisiront le triphasé : la redevance annuelle pour le compteur électrique est la même que pour le mono.
Par contre, il faudra bien choisir son fournisseur. Et à ce propos, il y a des différences de prix avec le bi-horaire.

Bon choix

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 16 Aoû 2009, 12:59
par growaaa
Bon, ça fait trèèèèèèèèèès longtemps que j'ai quitté les bancs de l'école mais il UN truc dont je me souviens de mes courts de physique:
P = U x I ; Puissance (en Watt) = Tension (en Volt) x Intensité (en Ampère)
=> I (qui est ta préoccupation : "Combien d'ampères me faut-il pour ma consommation) = P/U

or U est connu : 220 V
Tu n'as donc plus qu'a additionner la puissance dont tu auras besoin et diviser par 220
par exemple (je lache des puissances au hasard hein ;) :
1 fer à repaser : 1500 W
1 four : 2000 W
5 ampoules de 100 w : 500 W

Soit 1500+2000+500 = 4000 W
Donc dans cet exemple il te faut : 4000w/220 = 18,18 A Pour tout faire fonctionner ces 7 éléments en même temps.
Maintenant, mon avis (qui n'est pas forcément le meilleur) c'est que se faire installer du triphasé exclusivement pour ta taque électrique c'est un peu abuser !

Bon calculs Image

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 16 Aoû 2009, 14:18
par Em_Biau
Attention, Tigrou ... En triphasé, la puissance devient P = (racine de 3) x U x I (et je néglige le "cosinus (phi)" qui peut valoir 1 pour nos calculs).
soit 1,73 x 220 x I.

Et si t'es raccordé en 3x400 V, la formule est P = 3 x 220 x I x cos(phi)..

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 16 Aoû 2009, 15:47
par Khali
Em_Biau a écrit:Attention, Tigrou ... En triphasé, la puissance devient P = (racine de 3) x U x I (et je néglige le "cosinus (phi)" qui peut valoir 1 pour nos calculs).
soit 1,73 x 220 x I.

Et si t'es raccordé en 3x400 V, la formule est P = 3 x 220 x I x cos(phi)..



Euuuuuhhhh, tu peux réexpliquer en français ? :?

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 16 Aoû 2009, 19:27
par Em_Biau
Bon, mais après le repas alors !

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 17 Aoû 2009, 11:08
par CatMich
Em_Biau a écrit:Attention, Tigrou ... En triphasé, la puissance devient P = (racine de 3) x U x I (et je néglige le "cosinus (phi)" qui peut valoir 1 pour nos calculs).
soit 1,73 x 220 x I.

Et si t'es raccordé en 3x400 V, la formule est P = 3 x 220 x I x cos(phi)..



T'es très au courant.... ;)

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 17 Aoû 2009, 12:20
par Khali
CatMich a écrit:T'es très au courant.... ;)


Oui il est très branché... :lol:

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 17 Aoû 2009, 15:49
par Em_Biau
Un peu survolté, parfois

Re: ORES : compteurs gaz et électrique

MessagePublié: 17 Aoû 2009, 16:13
par Khali
Em_Biau a écrit:Un peu survolté, parfois


Excellent ! Image